L’EFFET DOMINO, OU COMMENT UNE PETITE ACTION PEUT AVOIR DES CONSÉQUENCES EXTRAORDINAIRES

Vous connaissez le principe des dominos : les aligner un à un jusqu’à former une chaîne, puis faire tomber le premier, qui entraîne le deuxième, qui entraîne le troisième et bientôt tous les dominos tombent les uns après les autres, sans qu’il y ait besoin de fournir d’autre effort que la poussée initiale.

Ce qui est moins connu, c’est que chaque domino peut faire tomber un domino deux fois plus grand que lui.

Si, à chaque fois, le domino successif est remplacé par un domino toujours deux fois plus grand que le précédent, on s’aperçoit aisément à quelle vitesse tout peut prendre d’énormes proportions.

Le succès fonctionne de la même manière. En imaginant le but final en bout de chaîne, les dominos deviennent les actions à accomplir pour arriver à faire tomber toute la chaîne.

Chaque domino doit donc être non seulement bien positionné par rapport au précédent, mais sa taille, c’est-à-dire sa difficulté, doit être aussi directement proportionnelle à la taille de celui qui le précède.

La réussite est donc la combinaison d’une excellente productivité, d’un dosage équilibré de difficulté, et du choix de l’action à accomplir : la seule chose capable de faire tomber d’autres dominos.

Il faut apprendre à remplacer une liste de tâches à faire par une liste de succès à atteindre : ce qu’il est nécessaire de faire pour des réalisations extraordinaires.